Traduire: Bulgarian translation English translation French translation Hungarian translation Italian translation Latvian translation Lithuanian translation Polish translation Portuguese translation Romanian translation Russian translation Slovak translation​ Spanish translation

Pay Slip

Bulletins de paie

Les salariés sont habilités à recevoir un bulletin de paie chaque fois qu'ils sont payés. Le bulletin de paie doit indiquer le montant de la paie, les déductions faites (ex. taxes, cotisations sociales et cotisations au syndicat), ainsi que le salaire net.

L'employeur doit remettre tous les ans aux salariés un certificat P60 indiquant leur salaire brut de l'année, leur salaire net et le total des déductions effectuées sur leur paie pendant l'année. 

​​ Minimum WageSalaire minimum national 

Les travailleurs et les salariés ont le droit de recevoir le Salaire Minimum National (équivalent du Salaire Interprofessionnel de Croissance (SMIC)) qui est fixé par le gouvernement et révisé chaque année par la Low Wage Commission (Commission des Bas Salaires) (qui comprend les syndicats et les employeurs).

Les barèmes sont différents pour les jeunes de 16 à 17 ans, les 18 à 20 ans, les 21 à 24 ans, les personnes de 25 ans et plus, et les apprentis. Pour en savoir plus sur les derniers barèmes du salaire minimum national, cliquez ici.

Si vous pensez que votre paie est inférieure au National Minimum Wage, contactez le service Pay and Rights at Work Helpline (Assistance Paie et droits au travail) en ligne ou appelez le nº 0300 123 1100. 

Deductions from pay​​​​Déductions effectuées sur la paie  

Votre employeur ne doit pas faire de déductions sur votre paie sauf dans les cas suivants : 

  • La déduction est requise par la loi (ex. impôt sur le revenu et cotisations sociales)
  • La déduction est autorisée aux termes de votre contrat (ex. cotisations du syndicat)
  • Vous avez signé un contrat écrit autorisant la déduction 
  • Votre employeur vous a trop payé. Dans ce cas, demandez conseil auprès de votre  délégué syndical 
  • Vous n'avez pas travaillé à cause d'une grève (votre employeur ne peut faire de déduction sur votre paie que pour le ou les jours où vous n'avez pas travaillé)
  • Il y a des règles particulières concernant les déductions sur la paie des vendeurs(ses) lorsque l'employeur pense qu'un vendeur a subtilisé de l'argent. Demandez conseil au délégué syndical.
  • Si votre employeur fournit votre logement, il est autorisé à vous payer à un barème légèrement inférieur au National Minimum Wage. Cette déduction est appelée « Retenue pour logement » :  https://www.gov.uk/national-minimum-wage-accommodation

​​Déductions illégales sur la paie  

  • Il est interdit de faire des déductions pour des repas ou autres rafraîchissements qui sont fournis.
  • Il est interdit de faire des déductions pour un équipement individuel de protection dont vous avez besoin pour effectuer votre travail en toute sécurité. Si vous avez des questions à ce sujet, contactez le Health and Safety Executive (Bureau pour la santé et la sécurité). ​

​​National Insurance and Tax​​Cotisations sociales et impôts

Au Royaume-Uni, tous les travailleurs ont un National Insurance number (numéro de Sécurité sociale). Ce numéro personnel attribué par le gouvernement vous est nécessaire pour pouvoir travailler légalement. Il sert à faire le suivi de vos contributions à la sécurité sociale.

Vous devrez également payer des impôts sur vos revenus, au-dessus d'un seuil donné. Au Royaume-Uni, tous les travailleurs reçoivent un code d'impôt que leur employeur utilise pour calculer combien d'impôts il doit payer en ce qui les concerne. Si c'est votre premier emploi au Royaume-Uni, il vous faudra sans doute payer une « taxe d'urgence » jusqu'à ce que vous receviez votre code d'impôt.

Si vous n'avez pas de NINO (National Insurance Number (Numéro de Sécurité sociale)), ou si votre employeur vous a attribué un numéro temporaire, appelez le nº 0845 6000643 ; renseignez-vous ici

Si votre employeur vous propose de vous payer uniquement en espèces sans payer de cotisations sociales ni d'impôt (que l'on désigne par "paiement de la main à la main (en liquide)"),  demandez conseil à un délégué syndical dans les plus brefs délais. Il est illégal d'employer quelqu'un en le payant de la main à la main. 

Sick Pay

Indemnité de maladie 

Le niveau de votre indemnité de maladie dépendra des termes de votre contrat d'embauche.

Si votre employeur ne paye pas d'indemnités de maladie améliorées, vous pouvez être habilité à recevoir des SSP (Statutory Sick Pay (indemnités réglementaires maladie)) qui correspondent à des allocations de l'État à taux fixe. C'est votre employeur qui doit les payer à partir du cinquième jour de maladie, jusqu'à 28 semaines. Vous avez droit aux SSP à condition d'avoir payé suffisamment de cotisations sociales (National Insurance contributions).

Vous pouvez avoir le droit de demander un soutien au revenu ou une ESA (Employment and Support Allowance (Allocation d'emploi et de soutien)). Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.